Vous êtes ici

Actualités : archives 2011

  • Villes au cinéma : sélection de documents audiovisuels

    Espace audiovisuel, décembre 2011

    Villes au cinémaCette sélection thématique consacrée à la ville au cinéma réunit films de fiction et films documentaires.

    Dans la mesure où la ville est un personnage important de nombreux films de fictions, nous avons uniquement retenu les films qui comportent dans leur titre un nom de ville, quitte parfois à ce qu'elle soit invisible (dans Gens de Dublin, par exemple).

    Pour la sélection des films documentaires, les titres retenus ont pour sujet l'urbanisme, l'architecture urbaine, la vie dans les villes de banlieue (en Seine-Saint-Denis notamment), les problématiques liées aux mégapoles ou les villes marquées par l'histoire (Berlin, Zrebrenica).

    Livret de la sélection

    Contact
    Bernadette Furcy, Service audiovisuel de la bibliothèque
    01 49 40 69 81

     

  • Pierre Zanzucchi : un peintre dans l'univers des livres

    Hall de la bibliothèque, du 20 octobre au 16 décembre 2011

    A l'occasion de l'achat de son ouvrage "Le papillon a blanchi d'avoir si peu volé", la bibliothèque accueille le peintre Pierre Zanzucchi jeudi 20 octobre de 18h à 20h, en Salle de la recherche.

    Le livre est exposé dans le hall de la bibliothèque du 20 octobre au 16 décembre 2011. Dans cette œuvre sans cadre entièrement conçue par l’artiste s’expriment la couleur-matière de Pierre Zanzucchi et la couleur-mot de Jean-Marie Tasset.

    Brochure

    Contact
    Fanny Lambert, responsable de la communication et de l’animation culturelle
    flambert03@univ-paris8.fr
    Frédérique Timsit, responsable des acquisitions en arts plastiques
    ftimsit@univ-paris8.fr
    Pierre Zanzucchi
    pierre.zanzucchi@orange.fr

  • Mois du film documentaire : Face à la nature

    Salles de lecture, Espace audiovisuel, Cartothèque - novembre 2011

    Face à la natureDans le cadre de la 12e édition du mois du film documentaire, la bibliothèque de l’Université Paris 8 organise, en collaboration avec le département de Géographie et la Maison de l’étudiant, deux projections sur le thème "Face à la nature".

    L’espèce humaine a dû conquérir une nature hostile : une lutte incessante depuis les origines car l’homme, Homo sapiens, Anthropos, se sait fragile et mortel. Il est donc face à la Nature et la convoite.
    Il la convoite et il la domestique pour sa sécurité, sa prospérité, dans un monde animal et destructeur. Il la convoite aussi pour sa beauté, en retranscrit les signes de l’art pariétal à l’avant-garde actuelle – la Nature est source d’inspiration. Il la convoite pour en exploiter les ressources, tout d’abord agricoles (civilisation agraire) et énergétiques (société industrielle). Non sans porter atteinte à l’écosystème (société post-industrielle). C’est ainsi que la Nature est mise à mal, que son équilibre est menacé et que l’homme prend peur pour l’avenir même de l’humanité.
    Pourtant les séismes, tsunamis, épidémies le démontrent avec éclat : c’est la Nature à l’origine qui apparaît menaçante, elle est source d’effroi, et l’homme avant de la domestiquer craint ses manifestations. Il en fait un sanctuaire, peuple de divinités les forêts et les océans. Tour à tour convoitée, domestiquée, menaçante et menacée, la Nature est regardée dans son face-à-face avec l’espèce humaine pour ce mois du film documentaire.

    Les deux projections seront suivies d’un débat animé par Olivier Archambeau :

    • 16 novembre 2011, Amphi X, 17h : Sur les bords du Nil, l’eau en partage, film d’Olivier Archambeau. 52 minutes. Entrée libre
    • 23 novembre, Maison de l’étudiant, 17h : Vers un crash alimentaire, film d’Yves Billy. 1h20. Entrée libre

    Retrouvez la sélection des bibliothécaires sur ce thème dans les salles de lecture et à l’Espace audiovisuel de la bibliothèque, ainsi qu’à la Cartothèque (bâtiment D) :

    Sélection de vidéos consultables à la B.U. ou empruntables à la Cartothèque

    Sélection d'ouvrages à la B.U.

    Contact
    Bernadette Furcy, Service audiovisuel B.U.
    Fanny Lambert, Service  communication B.U.

  • Croisement

    Hall de la bibliothèque, du 19 octobre au 5 novembre 2011

    Croisement - Hall de la bibliothèque - du 19 octobre au 5 novembre 2011Le croisement entre des pratiques différentes (photo, maquillage), le croisement entre des cultures d’origines différentes (Taïwan, France, Chine, Argentine, Afrique), le croisement entre des gens de statuts différents (étudiants, professionnels de l’art, travailleurs sociaux), le croisement entre des techniques traditionnelles et des techniques nouvelles ou détournées, comme par exemple en maquillage l’utilisation de produits du quotidien (argiles, plâtre, tissu) pour faire les créations.

    Vera Su est taïwanaise et vit à Paris depuis un an. Dès son enfance elle rêve de passer sa  vie à voyager, à rencontrer des gens nouveaux, à partager des cultures différentes. Sa formation littéraire et artistique lui a donné le goût de découvrir sans cesse des pratiques artistiques nouvelles. Aujourd’hui sa passion pour le maquillage s’est élargie à la photographie et à la mise en scène.

    Son travail de plasticienne consiste à transformer les objets ordinaires, à métamorphoser ses modèles par le maquillage et la mise en scène.

    Dans ses séances de création, elle se laisse très influencer par le caractère de ses modèles.

    Le maquillage est éphémère, à plus forte raison dans la création où elle utilise des produits détournés. Photographier ses créations, c’est les fixer dans le temps. Mais c’est aussi pour elle l’apport du rendu photographique, ‘’mettre en valeur les détails, exalter la couleur ou rendre très présente la matière’’.

    C’est aussi pour elle donner de l’importance au modèle en le mettant en scène et en étudiant bien la lumière pour le magnifier.

    En retour, les choix de mise en scène et de modèle influencent beaucoup son travail de création.

    L’exposition est faite en collaboration avec le laboratoire PRO image service et la partipation d’Epson.

    L'exposition est subventionnée par le FSDIE de l’Université Paris 8.

    Contact
    Vera Su
    scatac@gmail.com
    www.flickr.com/photos/vera-su

  • Journée du patrimoine à Paris 8

    Salle de la recherche, samedi 17 septembre 2011

    De 10h à 13h
    Les personnels de la bibliothèque vous proposent une visite de ce bâtiment monumental, lumineux, spacieux et confortable, conçu par l’architecte Pierre Riboulet. Située au cœur du campus, cette bibliothèque fait référence en France et à l’étranger (visites de 45 mn sur inscription).

    De 14h à 16h
    Conférence-débat : Quelle place pour le patrimoine contemporain au niveau local ?

    « L’architecture doit amener la beauté et faire reculer la misère, développer le rationalisme sans perdre une parcelle d’humanité. »
    Pierre Riboulet

    Alain Sinou, professeur et urbaniste, spécialisé dans la gestion du patrimoine et les politiques de la mémoire, animera une discussion sur le thème du patrimoine moderne avec des représentants de la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord, dont le nouveau bâtiment ouvrira ses portes en 2012 à la Plaine Saint-Denis.

    Contacts
    Visite de la bibliothèque : Bernadette Furcy - 01 49 40 69 81
    Pour en savoir plus sur cet événement ou sur l’université : service.communication@univ-paris8.fr
    - 01 49 40 67 63

  • Le cinéma d’animation : sélection de documents audiovisuels et d’ouvrages

    Espace audiovisuel & Salle rose, été 2011

    Affiche films d'animationCette sélection thématique consacrée au cinéma d’animation vous permet de découvrir les pionniers du genre (Alexandre Alexeïeff, Emile Cohl, Winsor McCay, Pat Sullivan).

    Si le dessin animé est la technique d’animation la plus connue, il existe d’autres techniques : papier découpé (Lotte Reiniger), marionnettes (Jan Svanjmaker, Ladislas Starevitch), épingles (Alexandre Alexeïeff, Jacques Drouin), pâte à modeler (Nick Park), images de synthèse (3D).

    La sélection met en lumière les réalisations des studios d’animation français (Folimage, La Fabrique, Armateurs), anglais (Aardman) et japonais (studio Ghibli, Toei Animation). Elle fait également la part belle aux festivals : Annecy, Bruxelles, New-York, Imagina.

    Les vidéos sont à consulter sur place à l'Espace audiovisuel ; pour les livres sur le cinéma d'animation, voir en rayons en Salle rose à la cote 791.43-34 ... et aux noms des réalisateurs : Paul Grimault, Lotte Reiniger, Ladislas Starewitch, Hayao Miyasaki, Jan Svanjmajer, etc.

    Films d'animation - juillet 2011

    Contact(s)
    Service audiovisuel de la bibliothèque : Bernadette Furcy : 01 49 40 69 81, bfurcy@univ-paris8.fr
    Secteur Cinéma de la bibliothèque Emmanuelle Sruh : 01 49 40 69 71, esruh@univ-paris8.fr

  • Genre et conflits armés en Afrique : l’exemple de la République démocratique du Congo

    Salle de la Recherche, mercredi 29 juin 2011, 9h30 - 13h

    Avec :
    Jacques Tshibwabwa-Kuditshini (Université de Kinshasa)
    Patrice Yengo (Université Marien Ngouabi, Brazzaville)
    Marguerite Rollinde ( Cresppa-Gtm)

    Depuis la fin de la guerre froide,  la RDC (1996 puis 1998-2002) a connu deux conflits armés aux implications globale, régionale et locale. Principal enjeu : le contrôle de l’accès illégal aux ressources naturelles. Aux belligérants « officiels » (nombre de pays de la région) s’ajoutent des marchands locaux et internationaux comme relais de diverses rébellions hétéroclites de la sous-région qui ont pu administrer de vastes espaces territoriaux.  Désétatisation, déterritorialisation, criminalisation de la politique…, la dynamique destructrice de cette conflictualité devenue endémique a souvent été analysée par les chercheurs.
     
    Le colloque international de Kinshasa du 12-15 septembre 2010, co-organisé par le Réseau Universitaire des Chercheurs en Genre de Kinshasa, le Cresppa-Gtm et le Cerasa-Paris 8,  a tenté une approche genrée de ces conflits armés. Constatant l’évidente victimisation des femmes, il tente de les percevoir aussi en tant qu’actrices changeant leur statut sur les plans économique, social et politique : femmes impliquées dans la rébellion ; activités novatrices de survie ; en l’absence des hommes en guerre, chefs de ménage de fait ; démarches pour résoudre des conflits, souvent en opposition avec les membres de leur communauté (marches de paix)…  Les identités de genre sont en train de muter.

  • Festival de Cannes : les palmes d’or depuis 1946

    Espace audiovisuel et Salle rose, 11 mai - 15 juin 2011

    La sélection mensuelle de l’espace audiovisuel de la bibliothèque est consacrée aux palmes d’or du Festival de Cannes.

    A l’occasion de la 64ème édition du Festival de Cannes, le service audiovisuel vous propose de (re)découvrir les films ayant obtenu la Palme d’or depuis 1946, date de la création du festival. La sélection de films se complète, en salle rose, par une sélection d’ouvrages sur le festival et les films primés.

    Les films sont à consulter sur place dans le cadre des horaires d’ouverture de la B.U. Les livres sont empruntables.

    Liste des palmes d’or depuis 1946 et leur cote à l'Espace audiovisuel

    Contact
    Service audiovisuel de la bibliothèque
    Bernadette Furcy - 01 49 40 69 81

  • Sur le thème du "secret"...

    Salle de la recherche, 10 juin, 10h30 - 17h30

    RESONANCES est un goupe de recherche sur genre et culture appartenant à l'équipe Transferts critiques et dynamique des savoirs (EA 1569).

    Contact
    safnina@gmail.com
    gerald.preher@gmail.com

  • Ars Retorica

    Hall de la bibliothèque, 24 mai - 2 juin

    Ars Retorica"Les mots dénotent le monde. Ils expriment ce qui nous entoure et le représentent dans la parole. Ils existent justement parce que nous ne pouvons pas avoir tout à notre portée et souvent deviennent la présence de l’absence des choses ici et maintenant. Mais les mots ont aussi leur propre indépendence. D’où le non sens, l’absurdité, les paradoxes. D’où aussi leur utilisation stratégique qui rend le discours comme une construction de mondes et non pas l’expression de la réalité : l’écriture, la poésie, la fiction, les arts du discours en général trouvent ici leur source.

    Oui, nous sommes d’accord avec Jacques Rancière : les hommes ont toujours besoin de "fictionner" le monde pour pouvoir le dire et même le penser. Pourtant, une chose est de se représenter le monde de façon subjective ; une autre chose est de le présenter à autrui faussement ou "fictionner" sans rien représenter. Des exemples de cela sont la partialité des informations données par les médias, les mensonges d’Etat et la vacuité de certains discours publics.

    Ars retorica veut enquêter justement sur les cas dans lesquels l’indépendance du monde des mots vient exploiter à des fins démagogiques les situations où une poignée de paroles sont comme du sable dans les mains : elles tombent et laissent le vide derrière."

    Hakan Akçura, Liselot van der Heijden et Marcantonio Lunardi

    Contact
    Service Animation culturelle & communication B.U.
    01 49 40 69 44

     

  • Memory studies, year 2 : la sociologie à Paris 8

    Salle de la recherche, 26 - 27 mai, 9h30 - 18h30

    Cette initiative du Département de sociologie a reçu le soutien du service des Relations Internationales de l’Université de Paris 8 ; du programme master franco-autrichien (ministères de l’enseignement supérieur et des affaires étrangères) ; du programme « Pôle Ville » de Paris 8 et de l’axe « penser la ville contemporaine » de la MSH Nord.

    Memory studies - programme

  • Premier pas en Palestine

    Hall de la bibliothèque, 15 avril - 3 mai

    Photos d'Hélène Aury, Ludovico Lanni et le collectif "Regarde à vue".

     

     

     

     

     

     

     

  • Des séries télévisées à la bibliothèque

    Espace audiovisuel, avril 2011

     A l’instar d’un mouvement en cours dans les médias, les écrits critiques et lieux de consultation audiovisuelle , nous esquissons une valorisation des séries télévisées et des livres sur le sujet, présents dans nos fonds.

    Notre volonté récente d’acquérir des séries télévisées en DVD se heurte cependant à un problème technique : les droits afférents aux achats de DVD en bibliothèque. En effet nous ne pouvons acquérir que des titres dont les droits ont été négociés avec les producteurs pour une consultation en bibliothèque. Ces titres sont malheureusement peu nombreux dans les catalogues de nos fournisseurs.

    De ce fait la sélection que nous vous proposons est très limitée : huit titres ! A ceux-là s’ajoutent trois documentaires sur l’image télévisuelle et les séries. Les livres, quant à eux, sont plus nombreux et se retrouvent dans deux salles de la bibliothèque : le rayon information-communication en salle rouge, le rayon cinéma en salle rose.

    Cependant l’offre répondant à la demande et inversement, nous vous proposons ces titres à (re)découvrir avec l’idée que si les consultations sont nombreuses, c’est pour nous un encouragement à poursuivre les acquisitions dans ce genre audiovisuel.

    Séries télévisées - avril 2011

  • Berlin à travers le miroir : 1949 - 1989 - 2011

    Hall de la bibliothèque, 17 mars - 10 avril

    Cette exposition propose de (re)découvrir Berlin au sortir de la Seconde Guerre mondiale - avec la création des deux Etats allemands - jusqu’à ce début du vingt-et-unième siècle.
    Berlin, miroir de l’histoire allemande : hier encore cité déchirée entre deux mondes, aujourd’hui capitale moderne, dynamique et à l’avant-garde.
    A travers le jeu de miroirs à multiples facettes, est et ouest s’interpellent et se répondent, de Prenzlauer Berg à Charlottenburg, de la Karl-Marx Allee au Kudamm, offrant au visiteur une atmosphère unique.
    Le visiteur pourra flâner et voyager grâce aux 33 panneaux-photos prêtés par le Centre d'information et de documentation sur l'Allemagne (CIDAL) sur le " Berlin d’aujourd’hui ", et aux documents issus du Fonds RDA-Nouveaux Länder (ouvrages, cartes, plans, objets...).

     

    Actualités du fonds Cadist RDA-Nouveaux Länder

    Sélection d'ouvrages : Berlin dans les romans

    L'équipe du Fonds Cadist RDA-Nouveaux Länder
    de la bibliothèque universitaire de Paris 8 Saint-Denis

  • Questions de "nationalité" et "citoyenneté" après le référendum au Sud-Soudan

    Salle de la recherche, 7 avril, 10h - 12h30

    Les accords de paix (Comprehensive Peace Agreements - CPA) de 2005 ont mis fin à la guerre civile la plus longue en Afrique en prévoyant un référendum d’auto-détermination au Sud-Soudan six ans plus tard.
    Ce vote vient d’avoir lieu entre le 9 et le 15 janvier 2011 : une très large majorité des Sud-Soudanais a opté pour la séparation entre Nord et Sud. Parmi les questions litigieuses en négociation pendant la période de transition de six mois, prévue par le CPA, la question de savoir comment définir puis gérer la « nationalité » et la « citoyenneté » est cruciale pour l’avenir du Nord comme du Sud.

    Avec Munzoul A. Assal, anthropologue, University of Khartoum (Soudan)
    Professeur d’anthropologie à l’Université de Khartoum, Munzoul A. Assal est référent de la convention que l’UoK (Faculty of Economic and Social Studies). Il travaille aussi à l’Université Paris 8 dans le cadre de l'UFR 4 Textes et Sociétés.

  • Du camping à la B.U. ?

    Hall de la bibliothèque, Salle violette, 28 mars - 2 avril

    Du camping à la B.U. ? Non, des cabinets de curiosités sous la forme de tentes, dans lesquelles vous pourrez vous faire chuchoter des textes  en vers ou en prose...
    Du 28 mars au 2 avril, la bibliothèque universitaire participe à la semaine des arts en accueillant ces cabinets de curiosité et les travaux vidéos des étudiants participant à l'atelier de projets artistiques.
    Ces ateliers sont coordonnés par Gwénaëlle Plédran de l'UFR Arts, en partenariat avec le festival Concordan(s)e.

    Rendez -vous dans le hall de la bibliothèque et à côté du bananier en salle violette pour visiter les cabinets de curiosité, dans l'espace audiovisuel pour visionner les vidéos présentées par les étudiants.

  • Le cinéma raconté par les cinéastes

    Espace audiovisuel, mars 2011

    Nombreux sont les cinéastes qui, dans leurs films, ont pris pour sujet le cinéma : Godard, Truffaut, Lynch, etc.
    Véritable mise en abîme, ces films nous font découvrir les coulisses de cet art : naissance du cinéma, studios, tournages de films, direction d’acteurs, projections en salle… mais aussi le pouvoir et la séduction, la solitude d’un metteur en scène, le jeu incontrôlé d’un monstre sacré, les pionniers et les magnats à Hollywood, les pays déshérités où un cinéaste témoigne pour un peuple, une histoire…
    La sélection de documentaires nous donne à voir le portrait de cinéastes vus par d’autres cinéastes (à travers notamment la collection Cinéma de notre temps), des portraits d’actrices vus par une autre actrice (Delphine Seyrig), l’évolution des techniques et de l’interprétation.

    Contact
    Service audiovisuel de la bibliothèque
    Bernadette FURCY - 01 49 40 69 81

  • Le projet TraduXio : gestion de contenu multilingue et traduction de précision

    Salle de la recherche, 31 mars, 9h

    TraduXio est un environnement collaboratif en ligne d'aide à la traduction, gratuit et open source.

    Plutôt que de proposer un outil de traduction de masse approximatif, il propose une technologie de la précision et du sur-mesure, et s'inscrit dans une vision positive de la diversité linguistique, vue comme une source de richesse et non pas commet un obstacle.

  • Objectifs féminins

    Bibliothèque, 8 - 15 mars

    L'exposition vise à montrer l'image la femme du XXIe siècle, entre modernité et tradition. Elle traite de sujets actuels comme la diversité culturelle, la religion, l'homosexualité, la mode… Elle montre les femmes dans leurs activités quotidiennes, les présente aussi sous leurs plus beaux atours à l'occasion des festivités. Elle souligne les liens familiaux et intergénérationnels, témoins de l'amour maternel et dévoile la femme dans ses différents rôles - imposés ou non – ainsi que sa relation au monde, à l'Autre et notamment par rapport à l’homme.

    Une carte blanche est ainsi donnée à 5 jeunes photographes afin de nous dévoiler leur vision de cette femme des temps modernes :
    Noemi Didu, Elodie Hervé, Emanuele Marziari, Anne-Claire Tonson La Tour et Gunis Zalmezs.

  • Corps et danses contemporaines

    Hall de la bibliothèque, 1er-12 mars 2011

    Exposition d'Audrey Leblanc

    Ces photographies s'inscrivent dans un projet portant sur la danse contemporaine et son appropriation par différentes cultures et différents corps. Art récent, elle ne se développe pas de la même façon dans les différents pays. La photographe suit le danseur au travail.
    Cette nouvelle série photographique d'Audrey Leblanc accorde une place particulière au travail de la chorégraphe Tombo (Kayoko Kauda) en solo ou dans l'élaboration de sa pièce "Une réverbération... comme à la radio", avec Ippei Hosaka.

    L'exposition ira ensuite à Bruxelles à Contredanse.

  • Là maintenant tout d'suite

    Hall de la bibliothèque, 14-28 février 2011

    Photo-reportage réalisé par deux étudiants lors d'un voyage itinérant en Serbie, Bulgarie et Roumanie.

    Autour de paysans et d'instantanés retraçant le quotidien de villages méconnus d'Europe de l'Est, cette exposition a pour objectif de faire découvrir des modes de vie et des richesses culturelles éloignés des clichés touristiques.

     

     

     

     

     

     

  • Rencontres autour de l’ouvrage "Violences et société"

    Salle de la recherche, 25 janvier, 14h30-18h30

    Commentant les émeutes qui embrasèrent les banlieues en 2005, le Ministère de l’intérieur d’alors pointa du doigt les sociologues : « Quand on veut expliquer l’inexplicable, c’est qu’on s’apprête à excuser l’inexcusable ».

    On peut préférer croire que connaître les mécanismes et les ressorts de la violence permet de lutter contre elle. En donnant la parole à des sociologues de terrain, à des enseignants et à des chercheurs, le congrès de 2009 de l’association française de sociologie s’est donc attelée à cette tâche, et s’est lancée dans l’examen de diverses formes des violences contemporaines : violence dans les quartiers, conflits internationaux, racisme, pressions dans le monde de l’entreprise …
    Une démarche qui peut aider notre société à sortir de la peur et de l’incompréhension.

    Contact
    Marion Le Glaunec

  • KaleidosKope : regard croisé d'une jeunesse franco-allemande

    Hall de la bibliothèque, 15 décembre - 17 janvier

    Vernissage mercredi 15 décembre de 18h à 19h30.

    A un moment où l’idée d’un approfondissement du projet politique commun s’affaiblit en Europe, tentons de recentrer cette question sur le seul couple franco-allemand. Demandons à des photographes des deux pays d’aller débusquer chez le voisin les zones de compatibilité et les motifs de méfiance et d’interroger la possibilité d’un rapprochement de nos deux sociétés sur des projets partagés.

    Le projet « KaleidosKope » a mis en relation 4 photographes, deux Français et un Japonais étudiant en Allemagne, issus de l’Ecole nationale supérieure de la photographie d’Arles et de la Hochschule für Gestaltung de Karlsruhe, au cours d’un voyage itinérant de quinze jours entre la France et l'Allemagne.

    Nous avons pris comme point principal d'appui pour ce voyage le jumelage existant entre la communauté de communes de Gâtine et Choisilles, située en Indre-et-Loire (France) et le district de Riechheimer Berg, en Thuringe (Allemagne).

    Le parti pris a été de passer la majeure partie du temps au sein de ses deux collectivités territoriales rurales, tout en découvrant la région alentour, afin d'observer les us et coutumes, les modes de vie. Nous avons organisé un système de logement chez l'habitant en coopération avec les communes afin de donner une dimension résolument locale au projet.

    Le but artistique a résidé dans la rencontre, l'échange d'expériences et de points de vue, afin de découvrir, ou redécouvrir, la culture de l’autre et d'identifier ce qui attire ou intrigue chez l’autre dans la perspective plus globale de repenser la relation culturelle franco-allemande.

    Le choix artistique a cependant été laissé aux photographes quant aux aspects particuliers à traiter et la manière de le faire.

    KaleidosKope - plaquette

     

  • De la nostalgie au dialogue littéraire

    Salle de la recherche, jeudi 13 janvier, 13h30-15h

    Conférence donnée par Mme Sandra Nitrini,
    directrice de la Faculté de lettres, philosophie et sciences sociales de l'Université de Sao Paulo,
    professeur à l'Université de Sao Paulo